This is a bridge
This bridge is very long
On the road again
This slideshow uses a JQuery script adapted from Pixedelic
 

Attitude de porter test - James AndrewsTout professionnel de l’accompagnement qui s’intéresse à ce que nous appelons « position basse » se doit d’être sensible et réceptif à la question fondamentale de l’écoute. L’écoute est, en effet, une des composantes majeures de l’attitude basse qui en comprend 4 autres : la présence, le corps, le regard, la parole (parfois).

L’écoute est à l’entendre, ce que le silence est à la parole ou ce que le percevoir est au voir. Il s’agit donc d’une attitude qui exige beaucoup de la part des personnes qui la pratiquent, beaucoup plus de présence et d’attention que dans nos attitudes de la vie courante : entendre, parler, voir.

Le psychologue américain Elias Porter, collaborateur de Carl Rogers, met en évidence une typologie d’attitudes identifiable (Les 6 attitudes d’écoute de Porter), qui sont plus ou moins naturelles et spontanées en fonction des personnes et des moments de la vie de chaque personne, déterminant ainsi la qualité et le style d’écoute pour chaque échange.

Voici les 6 attitudes d’écoute de Porter :

 

1. L’attitude Évaluation-Jugement : cette attitude nous positionne dans la figure du juge et positionne notre interlocuteur dans la position du jugé. Nous sommes dans cette attitude lorsque nous sommes dans le jugement et la critique, critique aussi bien positive que négative. Cette attitude nous place, dès lors, dans une position de pouvoir par rapport à l’autre. Cette attitude peut engendrer des réactions violentes et négatives de la part de personnes qui ne souhaitent pas être jugées ou qui ne comprennent pas et n’admettent pas l’attitude de jugement. A ne pas mettre dans les mains d’un coach débutant, l’attitude d’évaluation-jugement peut parfois être utilisée en séance, par un coach expérimenté, afin de provoquer volontairement une réaction. A manipuler toutefois avec beaucoup de précautions et de sagesse.

L’ÉVALUATION / LE JUGEMENT

  • Caractéristiques
    J’approuve, je désapprouve, je critique, je donne mon jugement sur ce que l’autre a exprimé ou sur ce qu’il est.
  • Effets positifs
    Si je donne raison à l’autre, je lui fais plaisir.
    Si je lui donne tort, l’autre peut comprendre son erreur, à la condition que je critique des faits et que je ne l’attaque pas personnellement.
  • Effets négatifs
    Je n’envisage pas le point de vue de l’autre.
    L’autre peut être sur la défensive ou bien chercher à se justifier s’il se sent attaqué. Il peut y avoir de la surenchère de part et d’autre.

2. L’attitude d’interprétation ou art de l’herméneutique. Autre attitude de pouvoir à l’égard d’un tiers, puisque celui qui « interprète » connait au moins un langage de plus que celui qui est le sujet-objet de l’interprétation. Très usité chez les coachs et les psychologues, tout l’art de l’interprétation réside dans la mesure et la discontinuité. Dans le cas contraire, les réactions peuvent être très négatives et violentes : refus d’être mis à nu, rapport de force direct, posture d’adversité. Une bonne maîtrise de l’interprétation, dans une séance de coaching, peut néanmoins avoir le gros avantage de « touché juste » et permet parfois de gagner beaucoup de temps en allant à l’essentiel. On ne peut toutefois jamais écarter le risque d’une interprétation faussée.

L’INTERPRÉTATION

  • Caractéristiques
    Je traduis les propos, les opinions. Je propose des explications.
    Cette attitude nécessite l’accord de l’autre sur l’interprétation.
  • Effets positifs
    Je donne un autre éclairage à ce que dit l’autre.
    Je l’aide à aller plus loin dans la compréhension.
  • Effets négatifs
    Je peux me tromper.
    L’autre peut refuser de parler si les interprétations son hâtives et sauvages.

3. L’attitude de soutien et de relation d’aide : il s’agit de la métaphore du tuteur ou l’image de la béquille. L’attitude de soutien consiste, pour l’autre, à s’en remettre entièrement à l’accompagnant le temps d’une réhabilitation, d’un mieux-être, ou d’une autonomisation de la personne. Il n’est pas recommandé, pour un coach, de soutenir en continu une personne, de part le risque de dépendance, ou de relation fusionnelle, que cela peut générer vis à vis de lui. Ce type d’attitude nécessite beaucoup de vigilance et une bonne prise de distance sur le travail effectué, à fortiori lorsque celui-ci se prolonge sur plusieurs semaines ou plusieurs mois.

LE SOUTIEN

  • Caractéristiques
    Je cherche à alterner le problème posé, je veux calmer, consoler et remonter le moral.
  • Effets positifs
    L’autre se sent rassuré et pris en charge moralement au moment où il en a besoin.
  • Effets négatifs
    Les bons sentiments permettent de se débarrasser à bon compte des problèmes.

4. L’attitude d’investigation ou d’enquête : l’enquêteur, l’inspecteur, autres types de figure du pouvoir et de l’autorité sur un tiers. Dans des temps plus reculés, cela pouvait prendre le nom d’inquisiteur. Attitude qui doit donc également être maniée avec précaution et parcimonie, entre les mains d’un coach expérimenté. Le contexte d’un coaching diffère par exemple de celui d’une enquête en sociologie.

L’ENQUÊTE

  • Caractéristiques
    Investigation.
    Interrogation.
    Questions.
    J’incite l’autre à parler davantage.
  • Effets positifs
    L’autre perçoit mon intérêt. J’aborde différents aspects pour mieux comprendre, pour ne pas conclure trop vite. Je peux aider l’autre à mieux cerner son problème.
  • Effets négatifs
    L’autre peut s’impatienter et vivre la discussion comme un interrogatoire

5. L’attitude « orientée solutions » : là aussi nous avons les « pour » et les « contre ». Ce type d’approche peut avoir des résultats positifs dès lors que l’accompagnant a pris le temps nécessaire pour identifier clairement les enjeux de la demande et les besoins car, à défaut, si la solution n’est pas celle attendue elle pourra tout simplement être rejetée en bloc, coach avec. L’attitude « orientée solutions » fonctionne mieux avec une approche très outillée de l’accompagnement des personnes et des équipes, et s’intègre volontiers dans des approches centrées sur les résultats.

LA DÉCISION / LA SOLUTION

  • Caractéristiques
    Je dis à l’autre ce qu’il doit ou devrait faire. Je propose des solutions.
  • Effets positifs
    Je suis constructif, je donne des idées. Cela permet une rapidité dans l’application si l’autre est d’accord.
  • Effets négatifs
    Je limite l’autonomie de l’autre. Si ma solution vient trop tôt ou est inappropriée, l’autre peut résister.

6. L’attitude de compréhension (ou empathique) : cette attitude est certainement la plus utilisée, et la plus recommandable, dans les métiers de l’accompagnement, du coaching, de la relation d’aide ou de la psychothérapie. Elle institue de fait un rapport d’égalité : un écoutant et un écouté, qui peuvent à tour de rôle être écoutants et écoutés. C’est, en ce sens, la principale attitude pour favoriser et permettre à son interlocuteur une expression libre et sans jugement dans un contexte donné. Je souligne ici la question du contexte qui est très importante : s’improviser « empathique » et avoir une attitude « psy » ou « coach » forcée avec son entourage, sa famille ou ses amis, sans être sollicité, revient à faire preuve d’une certaine forme de violence et d’intrusion et peut avoir des effets inverses à ceux escomptés. Cette attitude ne s’improvise donc pas, elle se travaille en situation.

LA REFORMULATION

  • Caractéristiques
    J’exprime ce que j’ai perçu des sentiments et des idées de l’autre.
    Je lui renvoie une image sans ajouter, sans retrancher quoi que ce soit aux idées exprimées.
  • Effets positifs
    L’autre sent que je l’écoute. Il perçoit que je suis prêt à le comprendre.
    J’incite l’autre à parler davantage, à chercher lui-même ses propres solutions.
  • Effets négatifs
    Je peux montrer un refus de m’engager de dire ce que je pense.
    L’autre peut se sentir en insécurité.


    Réalisez votre test sur les attitudes d’écoutes de PORTER ( Elias Porter (1914 - 1987) ) et postez vos résultats dans les com
    http://quizandco.pascaltheryformations.fr/test/attitudes-de-porter

    les 6 attitudes d'écoutes de porter PDF du CHU de nice